|

|

|

|

|

CV

|

|

|

|

LA 9e BIENNALE INTERNATIONALE DE GRAVURE CONTEMPORAINE DE LIÈGE

 

Cette année, la Biennale de Gravure s’oriente essentiellement vers une production narrative

et figurative. La lauréate se détache de cette tendance générale : Lola, jeune artiste allemande,

allie textes et formes pour élaborer des compositions poétiques aux allures abstraites.

Après des études de design, orientées surtout vers la typographie, elle se lance dans la vie

professionnelle via le monde de la publicité. Elle y travaille une dizaine d’années durant.

Actuellement, elle se consacre exclusivement à son œuvre et suit des cours d’art à l’Université

de Karlsruhe. La série de 5 impressions digitales exposée à la Biennale de Gravure présente

des compositions mêlant mots, formes et couleurs. Ces mots sont issus d’ouvrages – édition

originale – « laissés à l’abandon » par des bibliothèques. Lola les découpe et les ré-assemble

afin de recomposer un nouveau texte, une nouvelle histoire. Sur papier, elle dessine des formes

sur lesquelles elle colle ses bribes de textes. Puis, après avoir scanné le tout en noir et blanc,

elle réalise une impression sur papier. Cette impression laser est ensuite transférée chimiquement

(nitrodilution) sur tissu , ce qui lui permet un résultat final plus original et soyeux. Le textile

adopte alors une apparence rigide donnée par la couche de peinture acrylique qui bouche les

pores du coton. Enfin, elle orne son œuvre de rehauts d’aquarelle. Les compositions de Lola

ont séduit le Jury par la fraîcheur des couleurs et la douceur qui fait danser les mots.

BAL, Musée des Beaux-Arts de Liège, 28 Mars 2013

 

Une certaine Lola

Chaque année, un lauréat est choisi. Celui-ci se voit offrir une exposition individuelle. Ainsi, la

lauréate 2013 est une certaine Lola. „C’est une jeune artiste allemande qui présente une oeuvre

qui se détache des autres de cette année. Ces dernières sont fort figuratives et narratives.

Lola présente, elle, quelque chose de plus délicat et de plus poétique. Elle associe le média

du texte à celui de l’image et laisse une libre interprétation au spectateur, commente Sophie

Decharneux, collaboratrice scientifique au BAL et coordinatrice de la Biennale et de la fête de

la gravure. Exposer seul est une opportunité à ne pas manquer pour des jeunes. Cela présente

une étape qui peut les lancer“.

La Libre, Gazette de Liège, La Libre Belgique, Bruxelles, 15 Mars 2013

 

Lola, artiste allemande travaillant à partir de textes découpés dans des livres et mêlant

impression toner, nitrodilution et aquarelle. Un travail tout en délicatesse pour lequel l‘artiste

a préféré comme support le coton plutôt que le papier.

Jean-Marie Wynants, Mad le Soir, Bruxelles, 22 Mars 2013